Notre association

Voici l’histoire des Elles du Bassin. 

Le projet a été mené très rapidement, je voulais le mener à bien pour le printemps 2018 et devant l’enthousiasme que j’ai rencontré, les choses se sont précipitées.

C’est l’association 3 V (Vouloir, Vaincre, Vivre) président Patrick Lapouge, et les Elles du Lac, Dragon Boat Bordeaux, (vice présidente, Marie Laure Angot) qui m’ont aidée.

Groupe 3 V créé en 2005 

L’association a pour but de rassembler les personnes intéressées par l’organisation de challenges sportifs impliquant des patients atteints d’un cancer et des soignants. Les actions engagées par l’association ont vocation à créer une continuité dans une relation approfondie avec les patients et générer une dynamique d’espoir. Renforcer la volonté d’un dépassement de soi, restituer le goût de vivre à des patients engagés dans une lutte contre la maladie constituent l’objectif fondamental de l’association créée.

À l’origine, Gérald Carmona, Directeur Communication de l’institut Bergonié a créé cette activité nautique.

En Nouvelle Aquitaine, Les Elles du Lac de Bordeaux, Dragon Ladies 33,  ont été créées en 2013 suivies des Dragon Ladies 47 d’AGEN en 2016.

En Décembre 2017, les Elles du Bassin, d’Andernos, Dragon Ladies 33, bénéficient du bateau ambassadeur du groupe 3V, pour créer l’activité encadrée par des professionnels de la Santé et du Sport.

Pourquoi le Dragon Boat ?

Pratique ancestrale en Asie et notamment en Chine, le Dragon boat est un sport très répandu avec plusieurs millions d’adeptes.

L’origine des « dragon ladies » et la lutte contre le Cancer du sein. 

C’est par la conviction du Dr Ronald McKenzie, docteur physiologiste au Canada, que le premier dragon boat a vu le jour en 1996. Ce médecin va aller à l’encontre de tout l’univers médical en affirmant que la reprise progressive d’un sport adapté suite aux traitements d’un cancer du sein, dont le curage axillaire, était bénéfique. À l’époque – pas si lointaine – il était plutôt recommandé aux femmes ayant eu ce traitement de limiter au maximum les activités sollicitant les bras en prévention du lymphœdème. Pour Renald McKenzie au contraire, une activité sportive adaptée pouvait favoriser la stimulation de la circulation lymphatique éprouvée par les traitements.

Le dragon boat entre dans la catégorie des sports totalement adaptés, car le mouvement à faire s’effectue du haut vers le bas avec une stimulation importante des muscles dorsaux. La pratique de ce sport ne laisse pas de place à l’improvisation. Les séances sont toujours encadrées par un entraineur sportif et un kinésithérapeute. Une vingtaine de femmes peuvent former l’équipage au sein de cette pirogue.

En France, y-a-t-il des dragon ladies ?

En France, c’est à Reims que la pratique des dragon boat pour les patientes d’un cancer du sein s’implante initialement sous l’impulsion des Docteurs Cappellone et Cutuli avec la collaboration d’une équipe de dragon ladies italienne.

Le premier équipage de « Dragon Ladies » a vu le jour en 1996 au Canada, sous l’égide du Docteur Mc Kenzie. Pour les femmes opérées d’un cancer du sein, une amélioration de la mobilité de l’épaule est vite démontrée, et des équipages se créent aux Etats-Unis, en Australie puis en Europe, notamment à Florence. En 2009, Reims est la première ville française à accueillir une équipe de Dragon Ladies, suivie par Nantes et Charleville-Mézières, Annecy en 2012, Bordeaux en 2013 et ….. Andernos les Bains en 2017.

DRAGON BOAT

Activité Dragon Ladies : La Direction de la communication de l’Institut Bergonié a créé un équipage de Dragon Ladies le 12 octobre 2013  à l’occasion du mois Octobre Rose. L’association « Groupe 3V » soutien cette action en finançant un Dragon Boat.

Différentes études démontrent que la pratique d’une activité physique soutenue et régulière est un excellent facteur de prévention de l’apparition des cancers du colon, du sein, de l’endomètre et du poumon (source InCA 2017). Le sport a aussi des vertus après le diagnostic des principaux cancers, il réduit le risque de récidive de 50% en moyenne, agit sur le moral, la fatigue, les douleurs, l’appétit.

Qu’un bateau puisse servir aux malades du cancer, les futures Dragon Ladies et les Ladies solidaires en bonne santé du Bassin d’Arcachon,  pour leur permettre, avec la pratique de la pagaie, dans le cadre Sports et  Santé de recouvrer mieux être physique et moral, afin de se donner toutes les chances d’éviter la récidive, me comble de joie.

Il existe à l’heure actuelle 3 clubs de dragon boat en Nouvelle Aquitaine, Bordeaux lac, Agen et Andernos les Bains sur une quarantaine de clubs en France.

Elles du Bassin 

Un week-end riche en émotions.

Samedi 25 Novembre: direction Agen pour aller à la rencontre des Dragon Ladies 47 et du bateau ambassadeur Dragon boat de l’association 3V (Vouloir, Vaincre, Vivre) et le ramener sur Le Bassin d’Arcachon, destination Andernos.

Dimanche 26 novembre:   une étape supplémentaire pour acheminer le Dragon boat  vers son écrin, le port ostréicole d’Andernos où il va couler des jours heureux.

17 mars 2018 : lancement officiel de l’association Les Elles du Bassin en présence des autorités et d’un nombreux public.

Avec le soutien sans faille de la Mairie d’Andernos, notre Dragon boat a découvert le Bassin le Samedi 2 Décembre lors de la 9ème édition de Cabanes en Fête avec l’aide de l’association David Allègre et l’hospitalité dont nous avons pu bénéficier auprès des professionnels du port.

La mairie d’Andernos permet à l’association d’utiliser la cabane 90 au port ostréicole.

« Les Elles du Bassin », association loi 1901 est un club de canoé kayak affilié à la Fédération Française de Canoé kayak sport santé, section dragon boat.

Nicole Andrieux